100 000 ...

vendredi 16 décembre 2016, par JMB

Pratiquement 100 000, c’est le nombre de licenciés à la FFM, revendiqué par le Président Jacques BOLLE dans son interview à l’Officiel du cycle.

Sous sa présidence, la FFM serait passée de 60 000 à près de 100 000 licenciés, et on ne peut que féliciter le Président BOLLE et ses équipes de cette belle progression.

Au débit, il y a fort à parier que dans le trial, le nombre de licenciés a probablement baissé et ceci n’est pas encourageant pour notre sport.

Il est intéressant de regarder le top 10 des licenciés par sport en 2016.

Si la position de certains sports n’est pas étonnante (Foot, tennis, équitation, Judo etc.) d’autres sont plus surprenants, comme, par exemple le Canoë Kayak et les sports Sous-marins.

En effet, les premiers ont une audience médiatique très forte (l’équitation par exemple a SA chaîne TV dédiée, EQUIDIA), mais le Canoë et les sports Sous-marins, franchement, on en entend encore moins parler que du trial, à part au moment des Jeux Olympiques pour le Canoë Kayak qui apporte toujours de nombreuses médailles à la France.

L’enseignement majeur qu’il faut tirer de la bonne forme de ces deux sports peu médiatisés, au contraire des autres de ce top 10, c’est que tous ces sports sont très bien organisés pour l’accueil et la formation des jeunes.

C’est là où le bât blesse en trial.

En effet, notre sport a de nombreux clubs, mais pas assez sont structurés avec moniteur diplômé, avec structure d’accueil (club-house, sanitaires, atelier, parking sec etc.) afin d’accueillir des enfants comme le font ces sports qui attirent de nombreux licenciés.

A l’heure où Jacques BOLLE, toujours dans cette même interview accordée à l’Officiel du Cycle, cherche encore des solutions pour faire repartir le trial, avec son analyse très juste liée à l’électrique, voici une des pistes à suivre pour la FFM, à savoir aider des clubs à se structurer correctement en terme d’accueil, d’infrastructure et de formateurs, car là où ceci est déjà en place, le trial fait recette.

Si vous ajoutez une pincée de communication, en s’appuyant sur une agence de presse spécialisée qui pourrait pousser le trial auprès de nombreux médias, plus une autre pincée de motos électriques, on pourrait à terme obtenir le cocktail recherché, nécessaire au renouveau de notre sport ...