Assises du trial Français ...

mardi 22 novembre 2016, par JMB

Malgré les bonnes intentions affichées par la Commission trial de la FFM, lors d’un entretien avec Philippe BERLATIER, nous ne renonçons pas à réclamer la tenue des Assises du Trial Français, sous l’égide de la FFM.

En effet, ce que la Commission trial a envisagé (selon les infos données par Philippe) est globalement concentré sur le championnat de France, mais le championnat de France ce n’est qu’une petite part du trial et c’est loin d’être tout le trial.

Quelques chiffres pour étayer l’urgence à se réunir et agir pour le trial (tiens, j’ai déjà entendu dire ceci), ce sont les immatriculation de motos, par marque, sur les 9 premiers mois de l’année 2016.

- Yamaha : 24093 immatriculations.

- KTM : 5257.

Ces deux marques sont indiquées comme curseur, car Yamaha est #1 en France et KTM une référence en TT, même si ces chiffres englobent les immatriculations de tous les types de motos.

Quant aux marques de trial, sachant que pour certaines cela inclus les motos d’enduro ou autres modèles, voici les chiffres :

- Beta : 752 immatriculations.

- Sherco : 707.

- Gas Gas : 181.

- Montesa : 113.

- Scorpa : 50.

- Electric Motion : 38.

Alors, certes, toutes les motos de trial ne sont pas immatriculées, mais on n’a pas de mal à comprendre que les ventes sont très, trop basses, pour que les acteurs économiques du trial (importateurs, concessionnaires etc.) puissent disposer de beaucoup de moyens afin de faire avancer notre sport, pour que ses pilotes de haut niveau en vivent décemment, bref pour que cela avance dans le bon sens.

De tels chiffres sont des révélateurs de la faiblesse de notre discipline et devraient pousser la FFM à, ENFIN, se pencher sérieusement et rapidement sur l’organisation des ces Assises du Trial Français.