Bilan positif pour les Honda Repsol au GP du Japon 2017 ...

lundi 29 mai 2017, par JMB


Avec une double victoire pour Toni BOU sur les deux manches du GP du Japon 2017, seconde et troisième manches du championnat du monde de trial, et un podium pour l’enfant du pays, Takahisa FUJINAMI, le samedi, dans des conditions difficiles, le carton est presque plein pour me team HONDA REPSOL sur les terres du géant de la moto.


Toni BOU : Ce weekend n’aurait pas pu être mieux. Bien que j’ai beaucoup souffert dimanche car le trial était très facile, il y avait beaucoup de pression afin de ne pas commettre la moindre faute qui aurait rendu le résultat final très compliqué. Mais j’ai été cappable d’aligner un zéro dans la dernière zone et de l’emporter. Je suis très satisfait d’avoir pu vaincre cette pression et je souhaite remercier tout le team pour l’immense travail accompli ce weekend. Nous verrons ce qu’il en sera lors des prochaines manches, mais nous avons fait un bon début dans ce championnat du monde. 


Takahisa FUJINAMI : C’est dommage car dimanche j’aurais aimé être en mesure de répéter le podium de samedi. J’ai eu un petit problème de chaîne dans une zone facile et je pense que ce me fut fatal, car de fait j’ai manqué un prix au final. Cinquième ce n’est pas si mal, mais je pensais pouvoir être plus proche de Toni car les points étaient très serrés ... cela m’a laissé un goût amer dans la bouche. Mais, sur les deux jours, je suis heureux de la façon dont s’est passé cette manche au Japon avec un immense public présent pour m’encourager sans discontinuer, de la zone un à la zone quinze. Merci à tous ces fans. 


 


Jaime BUSTO : Même si le résultat de dimanche est le même que que celui de samedi, sixième, je pense avoir été un peu mieux lors de la seconde journée. Dans le round ils m’ont attribué un cinq sévère, et j’ai fait pas mal d’erreurs dans les dernières zones, qui étaient pourtant plutôt faciles. Dans le second tour je suis tombé dans la zone trois mais à partir de là j’ai terminé ce trial sans pénalité. Dommage que je n’ai pas pu me défaire de ce désastreux premier tour.


Photo : Team Honda Repsol.