Deux titres et puis s’en va ...

mardi 13 septembre 2016, par JMB


Si l’affaire n’était pas d’une tristesse redoutable, le titre de cet article pourrait faire sourire et le ton sarcastique volontairement choisi n’a que pour but de cacher notre peine et notre révolte.


Quentin CARLES de CAUDEMBERG, ayant remporté les titres mondiaux en 125 et Junior (actuel Trial 2), tire sa révérence ...


Il s’explique ...


L’aventure se termine faute de moyens, car un budget pour faire un Mondial en Trial GP est incommensurable, il faut un coach suiveur à demeure, rémunéré.


Pour penser aux résultats il est indispensable d’avoir un suivi physique journalier, un contrat d’usine conséquent avec les motos prêtées et non pas à régler en fin de saison, un contrat pneus, Michelin qui m’annonçait l’année dernière à Andon aider les champions du monde eh bien à ce jour, j’attends toujours une réponse, seul Adrien Prato l’avait compris et fait.


Les fondateurs de ma réussite sont l’AMC Grasse et son Président Daniel Olivier et tout le bureau, Mr Eric Ciotti président du Conseil Départemental, Tous mes suiveurs bénévoles, la FFM, la FIM, les adhérents de mon association Quentin Trial Team et tout le staff,
ma famille, mes amis, avec leur soutien permanent, ils m’ont donné cette envie de gagner.


Aujourd’hui,je prends la décision d’arrêter, car avec mes deux médailles d’or en 2013 et 2015, une bronze en 2014, et une en argent par équipe en 2015 au trial des Nations en Espagne, elles me font
dire que l’on ne peut pas vivre de sa passion.


Je garderai en mémoire de belles images, des émotions
fortes, avec malgré tout, un peu d’amertume.


J’entame une autre vie, je souhaite bonne chance à tous les pilotes de Trial.


Merci à tous les journalistes qui m’ont aidé depuis mes débuts.
Également à tous mes sponsors.
La moto restera mon loisir préféré que je partagerai avec les amis.


Sportivement Quentin.