Fuji, Bou & Busto s’expriment après la seconde manche à Lourdes ...

lundi 20 juin 2016, par JMB


Immense bonheur pour Takahisa FUJINAMI et le clan HONDA REPSOL après la seconde manche française du championnat de monde de trial à Lourdes.


Toni BOU : Cette manche n’a pas bien commencé avec d’entrée un cinq. C’était une épreuve où on marquait peu de points, aussi cela a bien compliqué ma journée. J’ai même tapé durement dans la moto lors d’une chute et suis quand même parti à l’opposé. Je me suis battu contre cette situation inconfortable pendant toute la course mais je me suis accroché et au bout j’ai quand même sauvé le podium. Comme je le disais la veille : sur ce genre de trial tout peut arriver. Sur cette manche j’aurais pu facilement perdre dix points mais cela s’est limité à deux. On a maintenat vingt points d’avance au championnat, mais il va falloir continuer à travailler dur. 


Takahisa FUJINAMI : Je suis en plein rêve ! Je ne sais pas comment j’ai fait, mais je l’ai fait ! Dès le départ j’ai vu que Toni avait pris un cinq et que j’étais devant comme Adam. Au fur et à mesure de la course les zones étaient de plus en plus sèches et j’ai pensé que tout le monde avait amélioré. Je ne connaissais pas les points des autres pilotes. Dans la zone quatre, avec Toni, on a pris tous les deux une trace différente et on a été les seuls à la passer à zéro. Tout le team a fait de gros efforts. Je savais cependant que je roulais bien, mais je ne pensais pas avoir 15 points d’avance sur le second ! Je ne roulais pas pour gagner et je n’attendais pas cette victoire. Je voulais juste me battre pour le podium mais sur cette course j’étais vraiment très concentré comme ce fut le cas durant la saison 2004. Cette victoire est un véritable cadeau pour moi, et cela va me motiver davantage. Je dois remercier le team Montesa Honda et le HRC pour avoir cru en moi et m’avoir supporté. Je suis réellement, réellement heureux.


Jaime BUSTO : Cette course a été bien meilleure que celle de la veille, tout particulièrement, lors des deux premiers tours, sur lesuqels je crois avoir vraiment bien roulé. Je ne savais pas ce qui allait se passer. Je n’ai su qu’après que j’étais en route pour un podium. Mais bien entendu tout n’a pas été parfait ... et à la fin, dans le dernier tour, j’ai fait trop d’erreurs absurdes. Le danger venait des parties glissantes mais je ne pensais pas en arriver à faire autant de fautes. Je crois avoir été vraiment très près du podium. Le prochaine fois ce sera mon tour, n’est-ce pas ?


Photo : FIM - G2F MEDIA.