GAS GAS en pré-faillite !!!!

mercredi 21 janvier 2015, par Camo

Gas Gas entre pré-faillite.

Depuis plusieurs semaines, nous avions entendu des rumeurs venant de l’autre côté des Pyrénées, qui se confirment jour après jour.

GAS GAS aurait mis en place un plan de licenciement d’une quarantaine de personnes ( non officiel), la chaine de montage de Gas Gas serait arrêtée depuis Décembre, le personnel restant serait mis au chômage technique en alternance ( non officiel), Jorge Casales et Arnau Farré les deux pilotes officiels Gas Gas qui avaient un contrat avec la marque aurait été renvoyés ( ces deux pilotes suivant nos sources devraient passer Beta , rien n’est encore officiel) et maintenant nous venons d’apprendre via les sites internets ci-dessous l’annonce de la pré-faillite de GAS GAS.

https://soymotor.wordpress.com/2015/01/20/gas-gas-entra-en-pre-concurso-de-acreedores/

http://www.diaridegirona.cat/economia/2015/01/21/gas-gas-presenta-preconcurs-creditors/706633.html

http://larstrialinfo.nl/?p=581

Le fabricant de moto espagnol Gas Gas a conclu une pré-faillite, incapable de refinancer sa dette de 24 millions d’euros et les problèmes avec ses créanciers.

Gas Gas l’an dernier a reçu une subvention de 2 Millions d’euros par le gouvernement de la Catalogne pour rejoindre OSSA pour la promotion de l’Entreprise et de l’industrialisation en Catalogne.

La liste des créanciers, des sous-traitants de Gas Gas qui exigent le remboursement de ces sommes est longue, mais le gouvernement soulève qu’il n’injectera pas plus de capital.

La société n’est pas encore actuellement décrétée en « faillite » et le PDG de Gas Gas ajoute que l’entreprise est « viable ». Ramon Puente soutient que la quantité de motos qui sont en production pour cette année est d’environ 8000, et qu’il a des accords conclus avec divers investisseurs pour faire grandir l’entreprise.

Cette pré-faillite conduit à une restructuration de la dette, pour essayer de porter une assistance à Gas Gas de 9.000.000€ pour développer de nouveaux modèles de trial et d’enduro et d’élargir le marché en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.

Les temps sont très durs pour Gas Gas.