GP de France 2017 : les Honda Repsol sont prêts ...

mercredi 21 juin 2017, par JMB


A peine le GP d’Andorre terminé, l’élite du trial mondial est parti pour Lourdes, pour le GP de France, qui se disputera cette fin de semaine.


Voici l’état d’esprit des trois pilotes du Team Honda Repsol, qui courent dans la catégorie Trial GP, à trois jours de cette nouvelle étape du championnat du monde de trial 2017.


Toni BOU : En trial, et tout particulièrement sur les trials faciles, tout peut arriver, et ce qui s’est passé dimanche dernier en Andorre peut se reproduire. Nous devons donc tourner la page et continuer à nous battre sur tous les trials à venir, prendre les courses une par une, afin d’atteindre notre objectif final. J’espère qu’à Lourdes nous pourrons à nouveau faire la différence et obtenir un bon résultat, tant pour moi que pour le team.


Takahisa FUjINAMI : C’est à Lourdes que j’ai remporté mon dernier GP de championnat du monde et j’espère que ce n’était pas le dernier. L’année dernière, j’ai très bien roulé et ce fut excellent pour ma confiance en moi. Après ce weekend où nous avons dû produire de gros efforts, j’espère qu’en France nous serons à nouveau en mesure de remonter vers le haut du classement. On va essayer très fort, comme toujours.


Jaime BUSTO : Maintenant que je sais ce que c’est que de monter sur le podium d’une manche de championnat du monde en Trial GP, j’espère pouvoir recommencer plus souvent ! En Andorre je me suis senti vraiment très bien durant tout le weekend aussi je pense savoir désormais ce qu’il faut faire lors des courses à venir afin d’obtenir des résultats positifs. J’ai fait un podium, mais je veux davantage, aussi je vais me battre très fort en France, en Angleterre, aux USAet sur toutes les manches à venir de ce championnat du monde de trial.


Info : Team Honda Repsol.


Photo : archive FIM - G2F MEDIA.