Les commentaires du Team Honda Repsol après le GP d’Angleterre 2016 ...

lundi 18 juillet 2016, par JMB

Un Toni BOU qui score 10 victoires de suite et un titre constructeur, voilà qui a de quoi réjouir le Team HONDA REPSOL.

Toni BOU : J’ai fait quelques erreurs dans le premier tour. J’ai pris deux cinq mais ensuite j’ai poussé fort dans les second et troisième tours. Je rentre de ce GP d’Angleterre avec une bonne sensation car il a été vraiment important dans l’objectif de remporter le championnat. On a fait un pas de géant vers le titre, sans aucun doute, suivant l’objectif que l’on s’est fixé tout au long de la saison. Mais on se doit de rester dans un esprit combatif jusqu’au bout, comme nous l’avons toujours dit. Maintenant c’est le temps des vacances et nous reviendrons encore plus fort en Italie.

Takahisa FUJINAMI : J’ai longtemps pensé pouvoir terminer sur le podium mais je l’ai raté et de loin. J’avais pourtant bien commencé le premier tour mais j’ai vite fait de nombreuses erreurs dans le second. J’étais un peu trop nerveux dans le dernier tour, essayant de faire des zéros. Mais le zéro n’est jamais venu. J’ai mal fait. J’avais 14 points de différences avec Albert CABESTANY et j’aurais aimé les rattrapper dans le dernier tour. Je vais tenter de concrétiser ce podium en italie.

Jaime BUSTO : Il y a eu un petit peu de changement par rapport à Samedi. J’ai bien débuté, mais j’ai tapé sur ma jambe dans la seconde zone. Lors du second tour j’ai fait plusieurs erreurs et j’ai écopé de cinq cinq consécutifs. Ma jambe était vraiment douloureuse, mais ce n’est pas une excuse car j’ai fait trop d’erreurs. Ce n’est pas le résultat que j’escomptais. 

Miquel CIRERA : Ce weekend Toni était imbattable. Samedi on a rossé tout le plateau et Dimanche on a engrangé une nouvelle victoire dans un trial compliqué. Il a réalisé un grand championnat et il est à une toute petite marche du titre. On reviendra des vacances fin prêts pour obtenir le titre objectivé. Pour le reste les résultats ne furent pas trop bons. Fuji va souffrir jusqu’au bout pour conserver sa troisième place, mais il n’a rien à prouver à qui que ce soit : il l’a déjà fait tout au long de ses 20 ans de carrière. Jaime a pris un gros choc dans la jambe Dimanche dès la seconde zone, ce qui l’a handicapé tout au long de l’épreuve. On a encore beaucoup à faire pour atteindre notre objectif. Merci à tout le Team et passez de bonnes vacances.

Photo : FIM - G2F MEDIA.

JPEG - 201.8 ko