Propos d’un trialiste ...

lundi 12 septembre 2016, par JMB

Propos d’un trialiste, ceux de Patrick PISSIS qui réagit à l’annonce de l’accident de Mathias DHERBEY.

Bonjour à tous,

Nous sommes tristes d’apprendre l’accident survenu à Mathias ces derniers jours.

Rien de ce qui survient aux membres de la famille Dherbey et à tout le groupe très unis ne peut laisser la grande famille des trialistes indifférente.

Depuis trente ans personne ne peut ignorer votre engagement, votre dévouement, votre relation de confiance avec les trialistes. Vous êtes un exemple pour notre sport et l’ensemble des pratiquants vous doit une grande reconnaissance.

Tous nos voeux de promp rétablissement à Mathias.
Amitiés à tout le groupe Dherbey.

Patrick et Isabelle (pensant traduire les pensées d’une majorité de trialistes).

PS : je souhaite ajouter que depuis longtemps je proclame que le trial, historiquement un loisir de "père de famille" est devenu pour en catégorie Expert, S1, S2 et même parfois en S3" un sport trop dangereux avec des passages à risque.

La liste des accidentés ces dernières années s’allonge inexorablement et mérite une véritable réflexion des instances sportives et Fédérales.

Je ne sais pas comment on pourrait affronter ce mauvais pli, mais même au prix de l’évolution et du spectacle je réprouve cette dérive.
La réponse en tout cas n’est probablement pas le port d’une carapace intégrale (début avec la dorso-ventrale bientôt obligatoire) ni d’un casque intégral ni même la limitation du poids minimum des motos car cela va encore enrayer l’attrait et le plaisir des pratiquants.

La solution pourrait être de limiter en amont la puissance et les capacités de franchissement des motos tout en conservant des motos légères favorisant la pratique sportive, le loisir et le plaisir sans le risque.