Propos de trialistes ... et vidéo ...

samedi 5 novembre 2016, par JMB


Propos de trialistes quant au SCOT’s TRIAL qui se disputera le WE prochain à la CHATRE.


Info : Philppe YVERNAULT.


Propos des premiers acteurs du Scot’s Trial en Indre
11 et 12 novembre 2016
La Châtre – 36


« J’ai beaucoup aimé la démonstration du Scot’s trial de juin, on revient à un trial à l’ancienne, pas de chrono ou de recul ou de longue reconnaissance, il n’y a qu’un seul tracé rectiligne pour tout le monde avec possibilité de reprendre des points avec un bonus par zone. Avec le Scot’s le passage en zone est plus fluide, on n’a pas de temps mort ! »
Christian PLISSON commissaire très expérimenté


« Mon ressenti pour le Scot’s trial en tant que commissaire, c’est que les pilotes ne peuvent pas se tromper de porte et cela permet aux pilotes de tenter leur chance sur les portes de bonification d’un niveau supérieur à leur niveau pour leur permettre, s’ils le veulent, de monter d’une catégorie ! Venez nombreux pour cette épreuve, merci à tous. »
Michael BREANT commissaire très motivé


 « Bonjour les amis, le Scot’s Trial prend forme et j’en suis ravi et heureux d’y participer.
Très bon travail Philippe, comme toujours ! Souhaitons que cette épreuve aboutisse et donne un nouveau souffle au Trial par son originalité et découverte d’une autre façon de pratiquer le Trial.
Bien @micalement » Guy LELONGT LE commissaire le plus célèbre de France


« Moi qui n’avait pas roulé depuis un certain temps en tant que petit S3, j’appréhendais un peu. Au final j’y ai trouvé parfaitement mon compte en adaptant chaque zone à mon niveau.
Bonne journée garantie. » Dominique Gental bénévole assidu du Trial Club du Pays de La Châtre
« Une nouvelle façon de rouler, plus besoin de chercher les flèches, le roulage est en ligne droite. Sur un trial classique S4+, on est obligé de passer dans le couloir obligatoire, même si on voit des passages S3 que l’on veut tenter pour se faire plaisir =⇒ interdit
Sur ce type de tracé, on peut tenter les portes de bonus et se faire plaisir. Quand on rentre dans la zone pour notre passage, on est seul, donc on n’est pas gêné ce qui nous permet une meilleure concentration. » Jean Luc Gault pilote S4+ du Trial Club du Pays de La Châtre