Que le sport peut être beau ...

vendredi 20 janvier 2017, par JMB


La magnifique victoire du skipper, Armel Le Cléac’h, nous rappelle combien le sport peut-être beau quand il est pratiqué à un tel niveau de perfection.


Ces navigateurs qui affrontent des mers et des océans parfois hostiles, sont un concentré des qualités nécessaires pour réussir et au final, pour un seul d’entre eux : GAGNER.


Même si beaucoup d’eau sépare ces skippers, et tout particulièrement le vainqueur du Vendée Globe, avec notre sport, on peut trouver quelques belles similitudes avec le trial.


En effet la technique et l’intelligence de course, alliées à une volonté sans limite et une préparation de très haut niveau, rapprochent ces marins de nos grands pilotes.


Les uns surfent sur l’eau, les autres le font sur les rochers et plus largement toutes les aspérités qu’offre notre bonne vieille terre.


Enfin, à l’heure où nous avons lancé un appel à vous rassembler derrière un projet de communication pour le trial, 10 € pour qu’on parle du trial, la formidable envolée médiatique autour du Vendée Globe et de Armel Le Cléac’h, prouvent qu’un sport peu médiatisé en général, ce qui est le cas de la voile en comparaison avec le foot et le tennis par exemple, peut réellement concentrer les attentions, pour peu qu’il soit mis en avant.


Photo : Ouest France.