Stop & Hop en Italie ...

mardi 20 octobre 2015, par JMB

Notre ami Philippe BONTEMPS a participé au Stop & Hop en Italie ... il vous dit tout ...

Le Stop & Hop challenge est une formule trial libre en zone avec un temps d’une minute trente secondes.

100 euros la licence annuelle (pour rappel), 25 euros l’engagement. Cinq courses courues de Genova à ALBENGA.

Le Règlement : 3 tours pris en compte, recoupages autorisés, recul sanctionné sur le nombre de pieds posés, 1 minute trente seuls les pieds comptes.

Créé voici 2 ans déjà, Sergio PARODI (Moto Club de la Superba) en est le maitre d’œuvre, soutenu par une flopée de partenaires donc le manufacturier de pneu « GOLDEN TYRES ! »

Dimanche, à « ALTO » petit village perché dans les Montagnes d’ALBENGA, j’ai voulu tester le « stop & hop ».

Une quarantaine de pilotes car la pluie était annoncée, mais n’est pas venue, étaient au départ.

Engagé en Sénior 2 CAT OVER 35 (je gagne le scratch S2), l’offre était de 3 x 8 zones, un circuit fantastique, 7 zones sous les châtaigniers et autres chênes verts, la 8 ème, une zone artificielle au cœur du VILLAGE, des tentes d’accueil, barbecue, restauration, châtaignes grillées, un stade de foot qui fait office de parc coureur, une âme, un vrai village de MONTAGNE.

Quelle innovation sur le championnat italien 2016 ?

Le règlement STOP & HOP débarque. Le championnat qui cartonne le plus ne s’endort pas sur ses lauriers et en remet une couche, car le STOP & HOP a été testé 2 années, décortiqué, analysé …

Au final cette formule s’impose et va soulager pilotes et commissaires de bien des tracas et aussi permettre au public de mieux comprendre.

J’ai roulé la course d’ALTO car je voulais savoir, sur zones, si le championnat Italien aurait en 2016 une farce comme règlement, auquel cas j’arrêtais le trial !

L’effet inverse a eu lieu.

Je me suis engagé à la finale de LUANO le 8 novembre !

Je pari que l’Espagne adoptera cette formule dés 2016.

Merci à infotrial.it et son webmaster, Christian VALERI (crédit PHOTOS), ainsi qu’à SERGIO PARODI, ex pilote de l’USINE FANTIC MOTOR qui organise un nombre incalculable de courses par an, en plus d’être un des piliers dans la bonne gestion du championnat Italien.

Philippe BONTEMPS.

Portfolio