Beringer : le freinage made in France ...

samedi 13 février 2021, par JMB

BERINGER c’est la référence mondiale en matière de freinage haute performance.

Née en 1985 au-dessus de MONTBRISON dans la Loire, à Châtelneuf très exactement, l’entreprise s’est immédiatement dotée d’un savoir-faire unique qui fut reconnu, dès 1993, par les pilotes et les teams les plus exigeants.

En effet, face au monopole de BREMBO sur le marché du frein, l’entreprise, qui à ses début fabriquait des roues et des fourches à balancier (!), a senti la possibilité de se développer sur ce marché en pleine expansion. 

Aussi, dès 1990 elle avait mis un pied dans le freinage en proposant des disques de frein en fonte. Les systèmes de freinage complet haute performance en fut la suite logique.

C’est ainsi qu’elle a développé des étriers de frein à 2, 4 et 6 pistons et des maître-cylindres, complétant ainsi son offre originelle de disques.

Présente en 2 et 4 roues (motos, quads, autos), malheureusement pour nous BERINGER ne propose rien pour nos trials.

Mais qui sait, un jour se pencheront-ils sur notre sport de niche ...

Il y a une vingtaine d’année j’avais fait le déplacement afin d’aller voir ce à quoi ressemblait cette entreprise qui équipait de nombreux teams en moto GP, et portait haut les couleurs de la haute technologie Française.

À l’époque c’était un tout petit atelier, et un chalet en bois où travaillaient les créateurs ingénieurs et où également la partie administrative était traitée.

C’était assez surréaliste ce contraste entre cette très haute technologie, mondialement reconnue, et cet atelier, certes doté de machines performantes, mais très simple.

Depuis 2009 BERINGER s’est scindée en deux partie : une partie aéronautique, BERINGER AERO, et l’autre partie, poursuivant l’activité terrestre, BERINGER BRAKES.

Depuis quelques années BERINGER BRAKES a déménagé dans le Rhône, à Belleville-en-Beaujolais, dans un usine digne de son image et elle poursuit son développement haut de gamme, mais accessible à tous.