Histoire de team ...

mardi 23 mars 2021, par JMB

Souvent nous mettons en avant les lacunes de notre sport, le trial. Oh pas pour systématiquement critiquer ce qui se fait ou ne se fait pas, mais plutôt pour pointer du doigt nos manques et parallèlement espérer qu’un jour les choses évoluent dans le bon sens.

Ainsi, l’un des manques du trial, ce sont les Teams. Organisés, structurés, avec un vrai budget, des objectifs sportifs : bref, tout ce qu’ont les teams de très nombreuses disciplines sportives.

Certes, avec un niveau de ventes de motos de trial, tel qu’il a été par exemple en 2020, où malgré une grosse progression par rapport à 2019, on atteint pas les 1000 exemplaires de motos neuves, il est clair que sortir des budgets ce n’est pas chose aisée.

Dans certains pays, comme l’Italie ou l’Espagne, il y a davantage de possibilités, peut-être est-ce également lié à une fiscalité avantageuse pour les entreprises.

En France, on peut prendre comme exemple (parmi tant d’autres) celui du Team OUTSIDER de Marc BOURGEOIS : enduriste de talent et trialiste à ses heures.

Détection, formation, compétition, promotion ... bref un Français parvient à faire vivre un team et ce serait formidable si le modèle pouvait se dupliquer dans le trial. Certes son team est fortement appuyé par une grande marque, leader du marché de la moto en France : YAMAHA ... donc ça aide.

Vous trouverez en-dessous de cette info, la dernière newsletter du Team OUTSIDER ... Bel exemple.

Bref, malgré les efforts incontestables et les belles implications de certaines marques, il manque au trial des partenaires en dehors de notre sphère, mais pour les attirer il faudrait que le trial soit davantage médiatisé ... On en revient toujours au même point : il est du devoir de la FFM de se pencher sérieusement sur ce sujet, car elle a les cartes en mains et les services adaptés, pour trouver des accords avec de grands médias, afin de promouvoir notre sport au travers d’une meilleure communication.