Le dieu du trial doit exister ...

mardi 20 avril 2021, par JMB

Depuis la nuit des temps l’humanité a recherché à se rassurer en imaginant toute sorte de dieux, souvent, à l’origine, liés à la nature.

Le dieu du trial doit exister car il arrive parfois que la nature nous réserve de belles surprises ...

Quand en 1975, le premier crampon d’une TY a foulé la terre du petit village de Bertignat dans le Puy de Dôme, personne ne pouvait imaginer que petit à petit le trial deviendrait le sport majeur du village.

Très vite de nombreux jeunes gens ont été piqués par le virus du trial, aussi, au fil des années, de nombreux trials de ligue, un Trial Des Régions et une manche de championnat de France, remportée par un certain Thierry MICHAUD, furent organisés sur la commune.

Mais ce ce fut pas tout, car les trialistes Bertignatois ont élargis leur rayon d’action et ce furent d’autres ligues, France, Trial Des Régions et trial urbains qui furent organisés dans une court rayon autour de Bertignat.

Et le dieu alors ?

Eh bien j’y viens.

Depuis des années nous roulons sur de nombreux sites de zones, connaissons certains endroits où il y aurait beaucoup de zones à tracer, mais pas simples d’accès : bref, on pensait vraiment avoir fait le tour de tout ce qui était roulable sur la commune.

Pour autant, de temps en temps on part en exploration, et ce fut le cas il y a trois semaines. On a tourné, viré, roulé du chemin pour seulement retrouver deux sites délaissés quand soudain ... sur un chemin qu’on ne prend jamais, mon ami Matthieu s’arrête et me dit qu’il a vu quelque chose quelques mètres derrière nous.

Demi-tour et un petit talus plus haut, on en croit pas nos yeux : un site immense, environ 200 m de large et 150 m de long, avec des rochers partout.

Sur le haut, une barrière de rochers à faire saliver les pilotes Élite.

Entre les rochers du bas et ceux du haut, une série de dalles, de rochers moyens, bref, l’éden du trialiste !

Bon, certes, pour l’instant, on n’a fait que regarder et on va rechercher les propriétaires afin de leur demander l’autorisation de rouler, et il y a pas mal de travail pour rendre ce site inouï roulable, mais quelle belle découverte : un dieu aime donc le trial et les trialistes, sinon nous ne l’aurions jamais trouvé ...

Portfolio