Les autres sports ... mais pas le trial ...

vendredi 12 février 2021, par JMB

Malgré la crise sanitaire, de nombreux sports avancent, tout en s’adaptant du mieux possible.

Ainsi, cette semaine, a débuté le championnat du monde de ski alpin.

De même pour la classique cycliste, le Tour de la Provence, du 11 au 14 Février. 

Dans l’hémisphère sud, la première manche du Grand Chelem de tennis, l’Open d’Australie, a vu se disputer ses premiers matchs.

Dans les sports collectifs, malgré des stades vides, les championnats nationaux et internationaux de foot, rugby, basket, handball etc. se sont adaptés et pour la majorité se poursuivent, parfois de façon un peu chaotique, mais ils avancent.

En trial on est loin du non-stop tant prisé par le FIM, puisqu’on est totalement en sur-place.

En effet, le championnat du monde de trial indoor, X Trial, a été repoussé au calendes grecques (Octobre). 

On parle de la possible annulation de l’ouverture du mondial GP 2021 au Japon, même si rien ne semble officiel à ce jour.

L’ouverture du championnat de France de trial 2021 qui devait se tenir à GOUDARGUES a été annulée et du coup c’est l’épreuve de Saint MAMET, qui devait faire l’ouverture en 2020, qui devrait ouvrir le bal. Du moins on l’espère.

On a un peu de mal à comprendre pourquoi certains événements trial sont reportés, car si les autres sports on su s’adapter, pourquoi pas nous ?

En effet, on pense aux trialistes de haut niveau qui se préparent pour le championnat du monde et le championnat de France et qui voient certaines échéances s’éloigner et donc perturber sérieusement leurs préparations.

Si l’argument, sur le France en tout cas, c’est de protéger les clubs d’une annulation de dernière minute (comme ce fut le cas l’année dernière pour le TC St MAMET), cela on peut l’entendre, mais nous serions très intéressés de connaitre la stratégie de la commission trial de la FFM sur ce sujet.

Alors si cet article parvient jusqu’à François COURBOULEIX (ou aux autres membres de la CTR trial) qu’il n’hésite pas à nous adresser ses explications, elles seront les bienvenues.