Les salons victimes du COVID ...

lundi 15 mars 2021, par JMB

Tout comme les compétitions de nombreuses disciplines sportives, qui sont annulées, reportées, parfois oubliées, les salons sont l’une des victimes de la crise du COVID.

Pour celles et ceux qui ont eu la chance de pouvoir déambuler dans les allées des grands salons mondiaux de la moto, comme le fabuleux EICMA de Milan, il est clair que c’est du pur plaisir.

Certes, on file d’abord voir ce qui se passe sur la planète trial, en visitant les stands des fabricants de nos motos, mais on en a quand même vite fait le tour et dès lors le reste du salon s’offre à nous ... on en prend plein les yeux.

Ces derniers jours, BMW MOTORRAD a annoncé que désormais il n’y aurait plus de stand officiel de la marque allemande sur les salons, préférant d’autres modes de communication.

Si, certes, BMW est un acteur important dans le monde de la moto (en France ils pèsent quand même 18081 immatriculations soit la troisième place du podium derrière YAMAHA avec 33270 et HONDA 26950, et devant KAWASAKI 14024) et que son absence ne signera pas la mort de tel ou tel salon, le signe négatif envoyé par la marque bavaroise pourrait donner de mauvaises idées aux autres grands constructeurs, qui sont tous partis à la chasse aux coûts.

Ce serait vraiment triste de ne plus avoir ce type de salon, avec ces superbes ambiances, ces stands magnifiques, aussi on espère de tout coeur que BMW fera cavalier seul et que les autres marques ne suivant pas, ils reviendront sur leur décision.

Il est certain qu’il y aura un après COVID avec une société et un monde un peu différent, mais par pitié, qu’on ne nous prive pas de ce qui reste une immense et magnifique vitrine du monde de la moto.

Carton rouge donc à BMW pour cette très mauvaise idée et ... vivent les grands et beaux salons de la moto qui renaîtront après cette saleté de virus Chinois (allez sur ce lien et regardez la vidéo jusqu’au bout, cela vous apportera un peu de joie j’espère).