Longévité et trial au plus haut niveau ...

mercredi 10 mars 2021, par JMB

Lors de la première manche du championnat du monde de trial 2021, qui devrait se tenir, sauf effet COVID, à SOKOLOV en République Tchèque les 5 & 6 Juin (suite à l’annulation du GP du Japon), le Japonais Takahisa FUJINAMI entamera sa ... 26ème saison en mondial !

Ceci est à la fois formidable et triste.

Formidable, tout d’abord parce que FUJIGAS est un personnage attachant, qui n’a pas hésité à se déraciner pour vivre pleinement sa passion. Également du fait de son palmarès inouï avec un titre de champion du monde de ce qui est aujourd’hui le Trial GP (c’était en ... 2004) et aussi par sa régularité au fil des ans de squatter le Top 5 mondial. Enfin, c’est un pilote généreux, sans peur et sans reproche.

C’est triste, non pas pour lui, mais pour notre sport, qui ne voit pas la jeunesse s’emparer du pouvoir depuis trop longtemps.

En effet, au-delà de FUJINAMI, c’est aussi la longévité de Toni BOU qui a acquis son tout premier titre mondial (équivalent Trial GP) en ... 2007, depuis n’a rien laissé aux autres pilotes et qui cette année, le 17 Octobre, fêtera ses 35 printemps.

Mais également la longévité d’Adam RAGA, champion du monde de trial en 2005 & 2006, qui aura 39 ans dans moins d’un mois (6 Avril), et qui, au demeurant, n’a jamais paru aussi fort physiquement, mentalement et techniquement.

Enfin, le plus jeune des "anciens", Jeroni FAJARDO, 36 ans, lui aussi dans moins d’un mois (5 Avril).

N’est-il pas grand temps pour notre sport de voir la jeunesse ne plus se contenter de quelques podiums de temps en temps, mais de bousculer les positions établies, et d’apporter enfin un petit vent de folie sur le trial ?

Bon, il est vrai qu’en championnat du monde, avec un règlement basé sur ce qu’était notre sport à sa création, au début du siècle dernier, cela limite l’évolution, mais quand même ... place au jeunes ... enfin !