Marques trial : marge de manœuvre ...

mardi 8 décembre 2020, par JMB

Le marché du trial est une niche. Pour autant de nombreuses marques se partagent ce maigre butin : Beta, Electric Motion, Gas Gas, Jotagas, Montesa, Scorpa, Sherco,TRRS et Vertigo.

Parmi les nombreux passionnés de trial, qui n’a pas pesté contre le manque de visibilité de notre sport, et même parfois contre le manque d’implication des marques à aider les pilotes.

Plusieurs pilotes de haut niveau, capables de rouler en Trial GP ou en Trial 2 (pouvant disputer le titre), ne trouvent pas de guidon ou d’aides suffisantes des marques pour assouvir leur passion et démontrer leurs talents.

Pourtant, quand on regarde les choses avec objectivité et d’assez près pour tenter de comprendre, c’est bien plus clair qu’il ne peut y paraitre.

En m’appuyant sur les chiffres surs, donnés par l’OFFICIEL du CYCLE, j’ai dressé le tableau ci-dessous où vous trouverez les immatriculations de motos par marque, du 1/01/2020 au 31/10/2020 (suite de l’article sous ce tableau). 

Pour repère j’ai ajouté deux marques :

- YAMAHA : car c’est le leader du marché Français.

- KTM : qui pointe en cinquième position du classement mais qui est fortement marquée "TT".

- Enfin vous ne trouverez pas SCORPA ou JOTAGAS, car leurs immatriculations ne sont pas assez significatives pour apparaître dans le classement, et se retrouvent ensemble dans "Divers", avec d’autres marques de motos, totalisant toutes ensemble 880 immatriculations. 

Pour les marques qui proposent des motos de trial, il n’y a pas de séparation entre celles-ci et les autres motos de leurs offres (enduro, route, cross etc.).

Ainsi, par exemple, BETA, la mieux classée (22ème), a vu sur la période donnée, 1189 motos immatriculées ... tous types confondus.

TRRS, est la première marque 100 % trial en terme d’immatriculation, avec 148 motos !

Que dire de MONTESA, la marque championne du monde de trial non stop (sans jeu de mot) depuis plus de 10 ans ... qui n’a vu que 77 motos immatriculées.

CQFD !

On comprend vite à la lecture de ces chiffres que la marge de manœuvre des marques vendues directement par les usines (comme EM, BETA etc.), ou celles des marques passant par des importateurs (TRRS, VERTIGO etc.), est vraiment très limitée.

Si on se base sur TRRS, en tête du classement des 100 % trial, avec un prix de vente moyen à un peu plus de 8000 € TTC, soit 6666 € HT, une marge brute probablement bien en-dessous des 1000 €, eh bien on ne peut pas faire de miracle !

Cependant, on constate que les marques aident quand même des pilotes, en fonction de leurs possibilités, et donc chapeau bas à ces importateurs et concessionnaires (qui souvent appuient les marques auprès de certains pilotes) pour leur implication, malgré des moyens très ... limités ...