Qui sera le premier à dégainer ...

lundi 29 mars 2021, par JMB

Chaque jour, toujours davantage, tout ce qui est lié à un moteur thermique est montré du doigt et mis au ban de la société, comme la cause de tous nos maux.

Aujourd’hui, en matière de locomotion individuelle, c’est l’électrique qui a le vent en poupe et il est vrai qu’en trial, au vu des performances de la E-PURE d’ELECTRICMOTION, de sa superbe ligne et de ses performances largement suffisantes pour la plupart des trialistes, on se dit que la petite entreprise Française a réalisé un coup de maître.

Certes, la moto n’est pas championne du monde de la spécialité mais elle est fabriquée en série (elle !!) et ... elle se vend plutôt bien, tant en France (+/- 15 % du marché immatriculé acec peu de modèles) qu’à l’étranger.

Bref, on imagine mal, dans le contexte actuel, que les autres constructeurs restent les bras croisés.

Bon, il y a la GAS GAS électrique, triple Championne du Monde avec Marc COLOMER (désormais chez EM), Loris GUBIAN (désormais enduriste) et Albert CABESTANY (boss du service compétition chez GAS GAS), démontrant ainsi ses réelles qualités. 

Mais cette moto c’est un peu ... l’Arlésienne ...

Il y a bien eu une tentative de commercialisation, mais pas au bon moment, lors d’un des nombreux creux dans la vie de l’entreprise Catalane, et aussi, de mémoire, proposée à un prix défiant le porte-monnaie du trialiste qui est souvent ... réticent à s’ouvrir (en comparaison par exemple avec l’enduro dont les acteurs dépensent souvent en accessoires et équipement lors de l’achat d’une moto neuve).

Donc de ce côté là ... rien de nouveau pour l’instant.

Idem pour YAMAHA qui s’est impliquée avec un magnifique prototype sur deux éditions du mondial, sans l’emporter, mais dont la seule présence a apporté à ce championnat toute sa légitimité, malgré un nombre de participants plutôt maigre.

Et les autres ?

Les VERTIGO, TRRS, BETA, SHERCO, SCORPA, MONTESA ?

Ils vont rester attentistes longtemps ?

Laisser ELECTRIC MOTION essuyer tous les plâtres puis se lancer dans la bataille ?

Certaines de ces marques comme TRRS et BETA (à ma connaissance) ont déjà une offre enfant allant dans ce sens ... alors qu’attendent-ils pour pousser le bouchon plus loin et élargir l’offre électrique comme cela se fait dans l’automobile ?

Quand RENAULT a sorti la ZOÉ, le monde des constructeurs automobile se gaussait et certains juraient leurs grands dieux de ne pas sombrer dans les Watts avant de nombreuses années ... et aujourd’hui ils sont tous présents et se bousculent sur ce segment de marché en très forte progression ... pour tenter de déloger le losange !