Trial : J’ai testé pour vous ... les repose-pieds ...

mercredi 16 décembre 2020, par JMB

Sauf lorsqu’ils étaient cassés ou fortement tordus, en fait je n’ai jamais changé les repose-pieds d’origine de mes motos de trial.

Une fois n’est pas coutume, je l’ai fait sur la VERTIGO.

Non pas que les repose-pieds d’origine ne soient pas de bonne qualité (des S3 PARTS Hard Rock Steel Rear) mais avec mes bottes HEBO, modèle gros godillots, je ne me sentais pas très à l’aise. Ils étaient un peu étroits.

Mon gendre ayant une paire d’avance de Hard Rock aluminium, plus larges, il m’a proposé de les essayer.

Et pour tout vous dire : les essayer c’est les adopter ...

Enfin ... après montage.

En effet, tout seul, si le démontage des repose-pieds d’origine fut très facile et très rapide, n’étant un expert en la matière, même si au final j’ai pu les monter sur ma moto, l’opération n’est pas évidente.

Il faut s’assurer que le ressort, qui permet au repose-pied de retrouver sa position normale en toutes circonstances, reste bien au milieu de la partie "support" du repose-pied, le tout en maintenant en place deux rondelles de centrage et ... en enfilant la vis de fixation ! ... tout en faisant en sorte que la partie du ressort qui s’appuie sur le cadre ne fiche pas camp ... ☹️

Bref, pour tout vous avouer, plusieurs fois, ressort et rondelles ont giclé ...

Il est certain que pour ceux qui sont aguerris à la chose c’est probablement un jeu d’enfant ... pour les autres il faut s’armer de patience ...

Au bout de quelques minutes les deux repose-pieds sont en place ... coup de kit et me voilà parti.

Les premiers mètres sont un peu troublants car leur position par rapport au cadre est un peu différente de ceux d’origine, mais on s’habitue très vite tant la sensation de la botte sur le repose-pied est agréable et efficace.

La semelle de la botte trouve bien sa place et en zone le pied ne bouge pas. Les "picots" anti glisse sont d’une efficacité redoutable, même lorsque la semelle est bien crottée (il est quand même conseillé de les racler).

Lorsque cela est nécessaire, du fait du terrain, ils remontent bien et retrouvent très vite leur position naturelle, grâce à l’efficacité des ressorts ... vous savez ceux qui m’ont donné du fil à retordre au montage ... 👍

Bref un très bon produit dont ma seule crainte est la perspective du jour où lors d’un mauvais geste le haut de mon tibia viendra racler les picots ... et là ... aie, aie aie ...