H ...

vendredi 15 janvier 2021, par JMB

Dans l’article d’hier "Nos motos de trial sont-elles chères ?" je mettais en avant la technologie des trials d’aujourd’hui, ce qui justifie en partie le prix de ces motos.

Aujourd’hui le monde du déplacement se cherche et explore toutes les pistes possibles afin de nous permettre de continuer à nous déplacer comme bon nous semble, tout en diminuant de façon importante l’impact écologique de ces déplacements.

Dans le monde de l’automobile, l’une des pistes les plus prometteuses, car réalisant quasiment la quadrature du cercle, c’est le moteur à Hydrogène (symbole chimique H).

En effet ce moteur à Hydrogène a de nombreuses vertus : il utilise le principe de la combustion du dihydrogène (H2) et du dioxygène (O2) pour laisser comme produits résiduel de l’eau (H2O) et dégage au passage de l’énergie qui est utilisée, par exemple, pour faire tourner un générateur, qui lui-même alimente une batterie, qui sert à faire tourner un moteur électrique.

À la fois simple et complexe, il fait l’objet de nombreux développements, tant au niveau des constructeurs d’automobiles (les Coréen sont très en avance sur ce sujet), qu’au niveau sportif, comme la MISSION H24 qui prépare une auto : objectif les 24 heures du Mans 2024.

Ainsi H24 RACING réalise des prouesses techniques en réduisant la taille et le poids de ce type de motorisation et comme la compétition est un moteur du développement technologique, nul doute que les avancées en ce domaine trouveront demain des issues pour les produits grand public.

Alors de là à imaginer nos motos de trial de dans 10 à 15 ans dotées de cette technologie, il n’y a qu’un pas : imaginez la tête de nos détracteurs s’ils nous voyaient passer devant eux en ne rejetant ... que de l’eau ... 👍